Ingrédient n°18
Mardi 18 juin à 19h
Fatima Ouassak
Mercredi 5 juin à 19h
Carine Prache
Samedi 15 juin à 10h30
Carine Prache
Samedi 15 juin à 10h30
Paul B. Preciado
Cinéma la Baleine dimanche 9 juin à 18h
Oh les beaux jours!
Du 22 au 26 mai 2024
Oh les beaux jours !
Du 22 au 26 mai 2024
Eric Louis
Jeudi 16 mai à 19h
Etienne Davodeau
Vendredi 3 mai à 19h
Bienvenue à la librairie
du mardi au samedi 10h-19h

Actualités, rencontres, événements

Histoire de l'œil,

Librairie à Marseille

vous propose

ATELIER - RENCONTRE

Carine Prache

Samedi 15 juin à 10h30

Dernier atelier jeunesse avant l'été ! Carine Prache nous offre une plongée sous-marine, le temps d'un atelier. Nous découvrirons le monde nocturne des êtres qui peuplent les mers, vedettes de son superbe album documentaire et poétique La mer, la nuit paru aux éditions Hélium au mois de mai. Carine invite adultes et enfants à découvrir des espèces du monde entier et s’en inspirer librement pour représenter les animaux marins de leur choix, en collages de papiers découpés. Ici des nageoires et des écailles, là des tentacules et des branchies…

Pour enfants à partir de 5 ans. Parents et adultes bienvenu.es! Sur réservation.

La mer, la nuit

Une somptueuse plongée dans la mer pour découvrir les incroyables activités nocturnes des êtres aquatiques : du déplacement des anémones par un crabe affairé à la pollinisation des herbiers, en passant par la ponte des tortues Luth et l'impressionnante migration verticale des organismes affamés des profondeurs.
Certains poissons dorment les yeux ouverts, d'autres à moitié, à la verticale ou à l'envers. Tout est mystères dans ce livre pictural, qui comporte aussi une annexe documentaire pour mieux les mettre au jour.

Carine Prache - Artiste | Ateliers Médicis

Carine Prache est autrice et illustratrice. Elle est diplômée des Arts Décoratifs de Paris, et elle a étudié à Kyoto, au Japon. Depuis ses études, elle a effectué des résidences artistiques, participé à des expositions et répondu à des commandes d'illustration. Elle enseigne aussi en prépa' d'art, et elle anime des ateliers pour les enfants. Carine Prache publie son premier album, Le Centre du monde chez hélium en 2019.

 

LECTURE - RENCONTRE DESSINEE

Ingrédient n°18 - Cure de Jouvence

Mardi 18 juin à 19h

Citlali Souloumiac, Hervé Trémeau et Mo Abbas

C'est avec joie que nous accueillons l'équipe du Bouillon de Noailles pour la sortie du numéro 18 de la revue Ingrédient! Dernière rencontre avant l'été, ce numéro intitulé Cure de jouvence sera présenté par Hervé Trémeau, Mo Abbas au ukulélé et Citlali aux pinceaux!

image

Ingrédient, c'est des recettes et des histoires glanées à Marseille, à Noailles en particulier. Chaque numéro s'articule autour d'une thématique : un lieu, un aliment, un moment de la vie du quartier. L'auteur et l'illustrateur (chaque fois un duo différent) invitent les habitant.es, commerçant.es et flâneur.euses qui s’y baladent à parler cuisine.

Dans ce numéro Cure de jouvence, Ingrédient revient aux sources, dans le quartier Noailles. Les enfants rencontré.es dans les associations Destination Familles, Because U Art, l'Espace des Enfants Autonomes nous livrent leurs meilleures recettes! Les textes du n°18 de Ingrédient sont récoltés par Hervé Trémeau, qui a longtemps travaillé au cœur du quartier et illustrés par Citlali Souloumiac, illustratrice marseillaise et mis en page par Zoé Sinatti.

Une soirée lue, dite, peinte et jouée par l'équipe à l'origine de ce numéro!

Le « Bouillon de Noailles » clôture l'été par deux jours de festivités

 

RENCONTRE

Fatima Ouassak

Mercredi 5 juin à 19h

C'est une chance de recevoir Fatima Ouassak à la librairie pour nous parler de son premier récit Rue du passage sorti en mars aux éditions Lattès. Après La Puissance des mères et Pour une écologie pirate (éditions la Découverte 2020 et 2023), la politologue et essayiste fait une pause dans son triptyque politique pour nous livrer un récit habité sur la classe ouvrière immigrée. Fatima Ouassak nous invite, le temps d’un texte qui prend parfois la forme d’un conte, à découvrir la communauté qui habite rue du Passage et à changer de regard sur toute une génération de travailleur.euses.

Rue du passage

Au début des années 1980, pour échapper à l’étroitesse de son appartement, Salima, une enfant de 10 ans, explore avec curiosité ce qui l’entoure : son quartier, l’école au bout de la rue, et l’usine aux trois cheminées, où son père travaille. L’enfant habite rue du Passage, au cœur d’une communauté d’habitants venus de l’autre côté de la Méditerranée. Dans ce récit saisissant, à la puissance évocatrice, Fatima Ouassak restitue un monde resté aux marges de l’Histoire et de la sociologie : la classe ouvrière immigrée. Rue du Passage célèbre ces passeurs et passeuses, dont le travail a permis aux exilés de faire communauté, de survivre et de transmettre savoirs et résistance.

Fatima Ouassak.

© Marie Rouge

Fatima Ouassak est politologue, cofondatrice du Front de mères, premier syndicat de parents d'élèves des quartiers populaires, et de Verdragon, première Maison de l'écologie populaire en France, à Bagnolet. Elle préside le réseau Classe/Genre/Race, qui lutte contre les discriminations subies par les femmes descendantes de l'immigration postcoloniale. Elle signe avec Rue du passage son premier récit littéraire.

HORS LES MURS

Paul B. Preciado

Dimanche 9 juin à 18h

Cinéma La Baleine

Paul B. Preciado est invité au cinéma La Baleine pour une séance-rencontre autour de son film Orlando, ma biographie politique le dimanche 9 juin à 18h. Suite à la projection et à la rencontre en salle, Paul B. Preciado prendra le temps de signer ses livres.

https://static.mfah.com/images/orlando-my-political-biography-film-poster.16673290073516799914.jpg?width=948

Un siècle après la publication de Orlando : une biographie de Virginia Woolf, Paul B. Preciado, philosophe et écrivain adresse une lettre à l’écrivaine anglaise pour lui dire que son personnage est devenu réalité : le monde est en train de devenir Orlandesque. Preciado appelle un casting dans l’espace public et sur les réseaux sociaux : « Qui sont les Orlandos contemporains ». A travers un voyage poétique, une traversée politique, le film brosse le portrait d’un monde en mutation.

©Michael Loccisano

Paul B. Preciado est philosophe, commissaire d’exposition et auteur. Dans la lignée des travaux de Kathy Acker, Judith Butler, Monique Wittig et Michel Foucault, ses ouvrages, traduits dans une dizaine de langues, sont des références internationales des études queer, trans et non-binaires. Ses ouvrages Testo Junkie (Grasset 2008), Un appartement sur Uranus (Grasset 2019), Dysphoria Mundi (Grasset 2022),  sont désormais disponibles dans la collection Points féminismes. Je suis un monstre qui vous parle (2020) est toujours disponible chez Grasset.

FESTIVAL

Oh les beaux jours !

Du 22 au 26 mai 2024

Et comme chaque année, vous pourrez nous retrouver au festival Oh les beaux jours ! avec nos confrères d'autres librairies marseillaises. Cette 8e édition aura lieu du 22 au 26 mai dans de nombreux lieux (Criée, Conservatoire, Alcazar, Mucem, Cidatelle, Musée d'Histoire...).
Au programme : rencontres, grands entretiens, concerts dessinés, ateliers jeunesse, siestes acoustiques avec tous les auteurs que vous avez toujours rêvé de rencontrer !
On s'y retrouve ?

affiche de la 8e édition du festival Oh les beaux jours ©Atelier 25

RENCONTRE

Eric Louis

Jeudi 16 mai à 19h

Nous sommes ravies de rencontrer Eric Louis, auteur de Casser du sucre à la pioche, son deuxième livre aux éditions du commun.

Mercredi 21 juin 2017. Il est 12h30. Eric Louis est d’après-midi sur le site industriel de Cristanol. Avec les autres cordistes, ils attendent de relever l’équipe dont fait partie Quentin. La chaleur, la fatigue… et cette phrase, simple et définitive, qui vient claquer à la face : « On a perdu Quentin ».

Eric Louis, ancien cordiste, a publié deux textes aux Éditions du commun, Casser du sucre à la pioche et On a perdu Quentin. Ce livre réunit ces deux textes et un dernier qui vient clore le triptyque. Il y raconte la suite de la mort de Quentin, le procès, la lutte pour faire reconnaître la responsabilité de la société qui l’embauchait. L’auteur dresse un portrait tranchant de la Justice comme une justice de classe. Au fil des pages se déploie toute la violence d’un système où se conjuguent pénibilité au travail, déshumanisation des travailleurs et absence de justice sociale.

 

Rencontre avec Eric Louis – Groupe Kropotkine

Ouvrier, fils d’ouvrier, petit-fils d’ouvriers, Éric Louis est un adepte et un ardent défenseur du travail. Du travail libre, s’entend. Mais il conchie « l’emploi », inépuisable source d’exploitation, de soumission, de frustration. Et de mort.
Ses écrits, notamment dans le journal La Brique, sont des témoignages bruts de la réalité de l’emploi prolétaire. Vécue de l’intérieur.

RENCONTRE

Etienne Davodeau

Vendredi 3 mai à 19h

En partenariat avec la "Biennale des écritures du réel"

Nous sommes très heureuses de rencontrer Etienne Davodeau pour échanger autour de Loire son dernier album paru aux éditions Futuropolis. C'est aussi l'occasion de re-découvrir son oeuvre foisonnante. Etienne Davodeau sera aussi présent la veille à l'Alcazar, le Jeudi 2 mai à 19h, pour une rencontre croisée avec Valérie Brunetière dans le cadre de la Biennale des écritures du Réel.

Loire

Quand Louis reçoit cette invitation d’Agathe, il est un peu ému. Et intrigué. Même si elle ne lui avait plus jamais donné de nouvelles, il ne l’avait jamais oubliée. Des quelques années qu’il a passées avec elle au bord de la Loire, Louis garde un souvenir ébloui. Alors il ne résiste pas à l’idée de prendre quelques jours pour revenir dans la lumière du fleuve.
Il décide de marcher vers le lieu de rendez-vous qu’Agathe lui a donné par mail. Il arrive à l’aube. Agathe n’est pas là. La maison semble vide. À ce moment-là, il ne sait rien de ce qui va suivre. Il ne sait rien de la surprise qu’Agathe a réservée aux gens qui l’ont aimée...
Après Lulu femme nue, voici un portrait de femme qui est aussi celui d’une région, sur les rives de la Loire.

Étienne Davodeau

© Alain Bujak

Étienne Davodeau, né le 19 octobre 1965 à Botz-en-Mauges, est un dessinateur et scénariste français de bandes dessinées. Avec près de 45 albums publiés en 30 ans, l’auteur-dessinateur s’est imposé comme une grande figure de la bande dessinée documentaire.

 

RENCONTRE

Salah Badis

Des choses qui arrivent

Mercredi 13 mars à 19h

Nous avons le plaisir d'accueillir Salah Badis pour le recueil de nouvelles Des choses qui arrivent, et Lotfi Nia traducteur en français de ce recueil co-édité en octobre dernier par Barzakh et Philippe Rey pour la collection Khamsa. Cette collection commune contient des œuvres littéraires de fiction écrites par des auteurs et autrices arabophones du Maghreb traduites en français.

Des choses qui arrivent

En neuf nouvelles, l’écrivain algérien Salah Badis dessine le portrait d’une ville – Alger et ses environs – et d’une galerie de personnages confrontés à la difficulté de vivre et d’aimer au quotidien dans une société sclérosée.

Dans le décor décati et sublime de la ville d'Alger et de ses banlieues anonymes pleines de vie, Salah Badis exprime les sourdes contradictions de son pays par petites touches sensibles où se conjuguent conflits de générations, mal-être, incompréhensions, amours noires et quête de tendresse. Avec sa prose poétique et son sens du détail, il donne vie à des existences qui tentent d'échapper aux chimères.

Rencontre avec Salah Badis | Théâtre de chaillot

© Sofiane BAKOURI

Né en 1994 à Alger, Salah Badis est journaliste, poète, écrivain et traducteur. Il est diplômé en sciences politiques de l’université d’Alger, et collabore avec plusieurs médias arabes. En 2016 paraît son premier recueil de poésie suivi en 2019 de son recueil de nouvelles, tous deux publiés aux éditions Al-Mutawassit (Milan-Bagdad). En tant que traducteur il a traduit vers l’arabe le roman de Joseph Andras De nos frères blessés (Actes Sud, 2015) et le récit d’Éric Vuillard Congo (Actes Sud, 2012)

Nia, Lotfi - Bibliographie, BD, photo, biographie

Né en 1978. Lotfi Nia exerce dans deux principaux champs de la traduction littéraire. La traduction de poésie contemporaine arabe (en partenariat avec le Centre international de poésie/Marseille, le Festival de Lodève et le roman maghrébin contemporain, (en partenariat avec les éditions Barzakh, le Collège international des traducteurs littéraires). Il est par ailleurs, enseignant de traduction, interprète et poète.

 

 

 

Coups de cœur

Le livre de la rentrée - Luc Chomarat
Le livre de la rentrée
Luc Chomarat
La manufacture de livres

Hilarant et jouissif. Particulièrement troublant dans sa construction, Luc Chomarat (se) joue avec (de) pour notre (son) plus grand plaisir.

 

Les terres animales - Laurent Petitmangin
Les terres animales
Laurent Petitmangin
La manufacture de livres

C’est beau. Tellement et terriblement beau… L’amour et l’épuvantable réunis de la plus belle des manières par un auteur dont l’humanité ne cessera jamais de nous émouvoir.

Veiller sur elle - Jean-Baptiste Andrea
Veiller sur elle
Jean-Baptiste Andrea
L'iconoclaste

Une langue virtuose, un sens inégalé de la narration, et un souffle romanesque qui nous transportent loin, loin…
Jean-Baptiste Andrea, après les très remarqués « Ma Reine », « Des diables et des saints », et « Cent million d’années et un jour », revient pour notre plus grand plaisir avec une merveilleuse histoire. Celle d’un amour impossible (évidemment), d’une statue mystérieuse et de son génial créateur, d’une des familles les plus puissantes d’Italie et de leur insaisissable fille.
Une histoire forte et des plus émouvantes, qui vous fera chavirer dans une Italie du XXème siècle en proie à la guerre et au fascisme. C’est prodigieusement beau, alerte et trépidant, ça se dévore avec passion et avidité.
 On ne peut que remercier Jean-Baptiste pour tout cela, et bien plus encore.

Shiki, 4 saisons au Japon -  Rosalie Stroesser
Shiki, 4 saisons au Japon
Rosalie Stroesser
Virages Graphiques

Rosalie s’envole pour la première fois au Japon en 2015. Elle y retourne plusieurs fois et nous raconte, au fil des saisons, la fascination et l’attirance, mais aussi la désillusion et le rejet qu’elle ressent à l’égard de ce pays si complexe.

Elle partage avec nous son regard de femme blessée dans une société ô combien patriarcale, avec beaucoup de sensibilité et de justesse.

 

Tous nos coups de cœur

L'Histoire de l'œil est spécialisée
dans les formes contemporaines

Infos pratiques

Horaires

du mardi au samedi
de 10h à 19h

Galerie

www.galerieho.com

Café / Wifi

Coordonnées

Histoire de l'oeil
25, rue Fontange
13006 Marseille
04 91 48 29 92
contact[at]histoiredeloeil[dot]com