Didier Castino
18 septembre à 19h
Javier Cercas
24 septembre à 19h
actOral.15
du 24 septembre au 10 octobre
Bertrand Belin
6 octobre à 19h
Bienvenue à la librairie Galerie Histoire de L'Oeil

Coups de cœur

L'imposteur - Javier Cercas
L'imposteur
Javier Cercas
Actes Sud

Se questionnant sur sa propre imposture, celle du romancier-documentariste / documentariste-romancier, Javier Cercas choisit après moultes hésitations de démêler le vrai du faux chez Enric Marco, et ainsi d’en raconter la vie.

Enric Marco fut militant et engagé dans l’armée anarchiste catalane puis lutta contre la dictature franquiste. Entre temps, il fut arrêté par la gestapo à Marseille et déporté au camp de concentration de Flossenbürg en Bavière. Représentant de plusieurs organisations, il fut souvent mis en avant médiatiquement pour témoigner de ces horreurs et de son combat.

Le problème, en 2005, une enquête révéla à l’Espagne et au monde que cet internement était inventé de toute pièce, mettant ainsi à jour l’une des plus grande imposture jamais mise en place.

Javier Cercas a donc interrogé et enregistré Marco pendant de longues heures et s’est donc questionné : Pourquoi et comment cette imposture ?

Il retrace toute sa vie et la construction de ce véritable personnage de roman et décortique l’étendue de ses mensonges pour nous dévoiler enfin le vrai car Marco s’est continuellement appuyé sur des faits historiques avérés et des éléments réels de sa biographie pour se réinventer.

Comme toujours le procédé chez Cercas est irréprochable, précis et ultra documenté. Et comme toujours, sa langue fait de cette enquête-portrait, un roman d’histoire passionnant, tellement improbable, instillant parfaitement chez le lecteur le doute entre réalité et fiction.

Boussole - Mathias Enard
Boussole
Mathias Enard
Actes Sud

Avec Boussole, Mathias Enard nous entraîne sur les pas des musiciens, écrivains et autres aventuriers orientalistes. Avec comme à son habitude, une passion folle pour les contrées traversées, Turquie, Syrie, Iran… et une érudition à donner le tournis.

Dans le Vienne d’aujourd’hui, dont on ne verra finalement que l’intérieur d’un appartement, nous vivons une nuit de la vie de Franz Ritter. Au gré de ses divagations et digressions, le musicologue tente de vaincre son insomnie nous contant semble-t-il à haute voix, ses voyages, ses expériences d’universitaire expatrié et ses rencontres avec savants et personnages hauts en couleur. À travers tout cela, il nous confie finalement sa grande histoire d’amour inaccomplie, cause de sa veille, avec Sarah avec il partagea tant d’aventures.

Plusieurs prises donc à ce roman : la « petite histoire », celle vécue par Franz dans ses différents points de chute, témoin dans le Moyen-Orient de quelques bouleversements fantastiques. Et la « grande », celle des multiples références musicales et littéraires, celle des vies passionnantes de ceux qui ont eu soif de créer et de suivre ce mouvement orientaliste.

Le tout formant un roman passionnant, hyper entraînant et presque un essai d’histoire de l’art remarquable.

Vilnius Poker - Ricardas Gavelis
Vilnius Poker
Ricardas Gavelis
Monsieur Toussaint Louverture

Fichtre ! Avec ce diable d'éditeur, Mr Toussaint Louverture, l'on se dit que le prochain opus publié sera forcément moins bien que les superbes claques précédemment reçues, que cela va irrémédiablement arriver. Et comme bien sûr, on ne le souhaite pas, on est un peu craintif...

Et bien ouf, ce n'est encore pas pour cette fois là car Vilnius Poker est une nouvelle incroyable trouvaille.

Traduit du lituanien, ce roman de Ricardas Gavelis est d'une noirceur envahissante, dérangeant, violent et terriblement entraînant.

Il y fait se succéder 4 « personnages », paranoïaques, perdus à deux doigts de la folie, quelques fois débrouillards et philosophes, mais en tout cas emprunts de survie et d'urgence et de besoin d'espoir. 4 « personnages » témoins d'une société rongée par son histoire, étouffée par sa tentative de reconstruction et qui reçu apparemment comme nous lecteurs, ce texte, « ode violente à la liberté » comme un uppercut.

Jours d'exil - Ernest Coeurderoy
Jours d'exil
Ernest Coeurderoy
Héros-Limite

Dans la lutte solitaire qu’il mène contre toutes les formes d’oppression et contre la pusillanimité  de ceux qui font métier de les combattre, Ernest  Coeurderoy a des accents qui annoncent Lautréamont et Rimbaud. L’outrance est chez lui  l’expression d’une poésie qui rêve de s’emparer du monde pour le bouleverser et le restituer à l’être véritablement humain, séculairement victime d’un mode de gouvernement absurde et cruel.

Après une enfance à Tonnerre (Yonne), Ernest Cœurderoy (1825 – 1862) étudie la médecine à Paris. Il devient interne des Hôpitaux de Paris en 1845. Il entre dans la vie politique en 1848, professant après les journées de juin des « opinions révolutionnaires socialistes intransigeantes ».

Condamné à l’exil après les manifestations de juin 1849, il mène une vie d’errance à travers l’Europe: Suisse, Belgique notamment. C'est ce qutodien d'exilé qui est raconté dans ce journal pour la première fois édité par Héros-Limite en un seul volume.

 

Tous nos coups de cœur

L'Histoire de l'œil est spécialisée
dans les formes contemporaines

Infos pratiques

Horaires

du mardi au samedi
de 10h à 19h

Galerie

www.galerieho.com

Café / Wifi

Coordonnées

Histoire de l'oeil
25, rue Fontange
13006 Marseille
04 91 48 29 92
contact[at]histoiredeloeil[dot]com