Laurent Mauvignier
mercredi 14 janvier à 19h
Bienvenue à la librairie Galerie Histoire de L'Oeil
Et toujours dans nos livres...
LaboHO#7 - Denis Prisset - Tout

Actualités, rencontres, événements

Histoire de l'œil,

Librairie à Marseille

vous propose

Lecture

Laurent Mauvignier

Autour du Monde

mercredi 14 janvier à 19h

Cette rencontre est organisée dans le cadre des Mercredi de Montévidéo.

Rencontrer une fille tatouée au Japon ; sauver la vie d’un homme sur un paquebot en mer du Nord ; nager avec les dauphins aux Bahamas ; faire l’amour à Moscou ; travailler à Dubaï ; chasser les lions en Tanzanie ; s’offrir une escapade amoureuse à Rome ; croiser des pirates dans le Golfe d’Aden ; tenter sa chance au casino en Slovénie ; se perdre dans la jungle de Thaïlande ; faire du stop jusqu’en Floride. Le seul lien entre les personnages est l’événement vers lequel tous les regards convergent en mars 2011 : le tsunami au Japon, feuilleton médiatique donnant à tous le sentiment et l’illusion de partager le même monde. Mais si tout se fond dans la vitesse de cette globalisation où nous sommes enchaînés les uns aux autres, si chacun peut partir très loin, il reste d’abord rivé à lui-même et à ses propres histoires, dans l’anonymat.

Après la lecture, nous poursuivrons la soirée à Montevideo (3, impasse Montevideo - 6e) avec un DJ set de Philippe Petit.

Écouter.

 

Atelier d'écriture

P(eu)oésie

Après "Carnets de voyage" proposé par Sophie Mondini et "La notion de narrateur" par Jean-Paul Garagnon, le prochain cycle d'ateliers d'écriture qui se tiendra à la librairie Histoire de l'Oeil aura pour thème la poésie.

Il sera animé par Sophie Mondini, titulaire du diplôme d'animateur d'ateliers d'écriture d'Aix-Marseille Université.

http://www.plume-image.fr/wp-content/uploads/2014/09/logo-Laplumeetlimage250.jpg

Poésie... par le peu.
Une faible mesure, un faible degré, une petite quantité de quelque chose ou un temps court. Un petit nombre. Un petit monde.
Insuffisance ou suffisance ? Être dans le peu des mots et l’intensité de la langue.
Atelier du Peu pour entrer en poésie par le creux du langage, où la pauvreté du peu-dire recrée une intensité murmurée ou criée, chuchotée, partagée...
Atelier où le réel rencontre aussi le prosaïque, le drôle, l'étrange.
Les voix et les mots de Christophe TARKOS, Valère NOVARINA, Rosmarie WALDROP, Louise WARREN, Georges DIDI-HUBERMAN, Ito NAGA... nous accompagneront pendant ces 5 séances.

* Contrastes et condensation (20 janvier)

** Brièveté (27 janvier)

*** L'épure (3 février)

**** Le dérisoire (10 février)

***** Traces & mémoires (17 février)

Inscription et renseignements auprès de Sophie Mondini (06 672 873 41 / s.mondivic@gmail.com)

Coups de cœur

Théâtre en Utopie - Yann Rocher
Théâtre en Utopie
Yann Rocher
Actes Sud

Quatre-vingt-dix projets de théâtres, dessinés et imaginés par des architectes, qui n'ont pas pu être réalisés, de l'Antiquité à nos jours. Tout au long de l'histoire, en marge de la construction des lieux théâtraux, des architectes et des artistes ont rêvé à des théâtres utopiques, idéaux, sous la forme de dessins, de maquettes ou de textes. Ces "projets de papier" forment une histoire parallèle à l'architecture théâtrale qui témoigne d'une fascination pour ces lieux, mais surtout d'une inépuisable encyclopédie d'idées, particulièrement stimulante : on ne peut rester insensible à l'incroyable diversité des formes imaginées, à l'audace des expérimentations techniques, à la variété d'expressions plastiques et graphiques des projets, aux organisations sociales qu'ils suggèrent (4e de couverture).

Autour du monde - Laurent Mauvignier
Autour du monde
Laurent Mauvignier
Minuit

[...] Son roman dit la folle contradiction de la globalisation, cette circulation éclair des informations et des hommes dans un univers qui multiplie les solitudes. Il pointe le paradoxe de l'accessibilité qui éloigne, de la communication qui isole, du fourmillement qui finit par faire embouteillage. Et surtout, il montre combien chacun a perdu son centre de gravité, dans un monde où l'on bouge sans cesse, où les voyages font de chaque lieu un chez soi possible. Le véritable exploit est d'avoir fait un livre aussi solide sur le chancellement. Le secret de sa rotation altière et puissante ? Le point fixe de Laurent Mauvignier reste la littérature. Jamais fabriquée, à la fois instinctive et très maîtrisée, la langue est sa terre d'attache. Et sa nécessité d'écrire, tellement palpable, tellement absolue, fait de chacun de ses romans un kit de survie infaillible (Marine Landrot - Télérama).

Presque Jamais - Daniel Sada
Presque Jamais
Daniel Sada
L'Olivier

Presque jamais, c’est d’abord une rocambolesque histoire. Celle de Demetrio Sordo, agronome de son état, pris entre deux feux. D’un côté l’amour charnel et ses plaisirs débordants et variés, découvert avec l’ensorcelante Mireya, prostituée qu’il visite quotidiennement dans un bordel de sa petite ville du sud du Mexique. De l’autre l’amour, le pur, le vrai, courtois et lent, une entreprise de séduction fastidieuse de la jeune Renata, rencontrée lors d’un mariage familial au nord du Pays. Il poursuit le second ne pouvant résister au premier, sauvé dans un premier temps par la géographie qui sépare ses deux obsessions, car les distances sont longues dans le Mexique de 1945, et les voyages sont éprouvants et suants.

Mais bien sûr Demetrio incapable de faire un choix se verra embourbé dans une succession de mensonges, le menant à une succession de fuites et de quiproquos invraisemblables.

Presque jamais est aussi une merveille de description des caractères humains, une galerie de portraits féminins, la logeuse, la mère et la tante de Demetrio, celle de Renata, toutes gentiment folles, aussi attachantes pour le lecteur qu’oppressantes pour la lâcheté caractérisée du héros. C’est aussi un roman du désert, de la poussière, Demetrio semblant être totalement comiquement inadapté au climat de ce Mexique comme il l’est face à la pudibonderie et à l’hypocrisie de son époque.

C’est enfin un texte d’une richesse et d’une inventivité littéraire peu commune. Sada nous avait déjà habitué aux objets littéraires difficilement identifiables avec notamment son Odyssée barbare. Avec Presque jamais il nous offre une merveille de narration, d’adresse au lecteur dans une langue fascinante.

l'ours est un écrivain comme les autres - William Kotzwinkle
l'ours est un écrivain comme les autres
William Kotzwinkle
Cambourakis

Deux histoires parallèles : celle d’un universitaire qui s’isole dans le Maine pour écrire son roman du siècle et qui se fait voler son manuscrit / celle d’un ours qui trouve une mallette sous un arbre, mallette contentant un futur livre et qui voit là le moyen de s’incruster dans le monde des humains, celui des supermarchés et de son offre sans fin de douceurs sucrées…

Le premier, désespéré par cet énième échec devient petit à petit ours. Le second devient l’auteur coqueluche à New York, certes très troublant mais super charismatique… Tout le monde s’arrache sa présence.

William Kotzwinke est totalement déconcertant. Nous le savions déjà, notamment depuis le singulier Fan Man qui nous avait emmené dans les méandres d’un esprit sympathiquement barjo. Mais l’ours est un écrivain comme les autres nous le confirme encore. Hyper drôle bien sûr, constamment sur le décalage, totalement satyrique également, la superficialité du showbiz littéraire, universitaire et médiatique y étant savoureusement croquée, et extrêmement fin, car, Kotzwinkle nous fait avant tout beaucoup rire et réfléchir parce qu’il écrit vraiment très bien.

Tous nos coups de cœur

L'Histoire de l'œil est spécialisée
dans les formes contemporaines

Infos pratiques

Horaires

du mardi au samedi
de 10h à 19h

Galerie

www.galerieho.com

Café / Wifi

Coordonnées

Histoire de l'oeil
25, rue Fontange
13006 Marseille
04 91 48 29 92
contact[at]histoiredeloeil[dot]com