Andreï Kourkov
Mercredi 10 juin à 19h00
Émergences - Alain Nahum / Jean Klépal
Vendredi 5 juin à 19h00
Record du Monde
Arvind Mishra - du 12 au 17 mai
Bienvenue à la librairie Galerie Histoire de L'Oeil

Actualités, rencontres, événements

Histoire de l'œil,

Librairie à Marseille

vous propose

Rencontre

Émergences - regards sur la ville

Alain Nahum & Jean Klépal

vendredi 5 juin 2015 à 19h

Rencontre organisée à l'occasion de la parution du livre Émergences (Alain Nahum [photographies] & Jean Klépal [textes]) aux éditions Parenthèses.

"Réalisateur de cinéma, dessinateur et photographe, Alain Nahum consacre beaucoup de temps à regarder la ville, pour débusquer ce que nous ne voyons pas habituellement. Un très beau livre venant de paraitre aux éditions Parenthèses illustre ce propos.
Puisqu’il y vit, le cinéphotographe a choisi Paris pour atelier. Fouineur aux aguets, il traque les marques improbables et souvent méprisées d’une très révélatrice histoire quotidienne minuscule : Érosion des passages piétons ; messages discrètement collés çà et là ; traces et reflets insolites des activités humaines ; beauté surprenante de déchets minables abandonnés au trottoir...
Nahum se montre braconnier nomade du non-vu. L’ensemble de ses images se situe hors des codes habituels de la photographie. Hors de la posture documentariste si fréquente. L’effort de dévoilement du réel auquel nous sommes conviés procède du désir de rendre signifiantes les images, à distance de la représentation et de la narration anecdotiques.
Son approche est celle d’un archéologue de l’éphémère.
Fruit d’un long compagnonnage, le texte d’accompagnement précise la genèse du projet artistique ; il éclaire les thématiques développées".

Jean Klépal

Rencontre

Le concert posthume de Jimi Hendrix

Andreï Kourkov

Mercredi 10 juin à 19h00

Il se passe des choses étranges, la nuit, à Lviv. Lorsque Alik le hippie se rend au cimetière pour honorer la mémoire de Hendrix–dont la main droite a été enterrée là trente ans plus tôt–, le capitaine du KGB qui le persécutait dans sa jeunesse lui avoue avoir toujours partagé son admiration pour le dieu occidental de la guitare. La nuit encore, après que Taras, «vibrothérapeute» d’un nouveau genre, a brinquebalé ses clients dans les rues défoncées de la ville, il rencontre au bureau de change une étonnante jeune fille allergique à l’argent. La nuit toujours, voilà que l’air se met à sentir l’iode, que l’eau coule salée des robinets et que des mouettes agressives attaquent les habitants... Et nos personnages de se mettre en quête de la cause de ces inquiétantes anomalies. L’imagination gouverne ce roman rythmé où l’absurde devient la norme. Car chez Kourkov, les histoires les plus irréalistes sont celles qui conduisent le mieux à méditer sur le sens de la vie.

Hors les murs

Trois RDV à Montévidéo

Partenaire des rendez-vous littéraires de Montévidéo, nous vous donnons trois fois rendez-vous là-bas en ce début de mois de juin :

• Mercredi 3 juin, 20h15 : Le film des questions / Projection lecture avec Garance Clavel et Frank Smith / Dans le cadre des Mercredis de Montévidéo.
(+ d'infos)

• Samedi 6 juin, 18h00 : Listes, inventaires, énumérations / Une proposition de Jean-Michel Espitallier (coproduction cipM / Montévidéo) / avec Anne-James Chaton, Jean-Michel Espitallier, Jérôme Game, Michèle Métail, Black Sifichi, Frédérique Soumagne et Laura Vazquez.
(+ d'infos)

• Mercredi 10 juin : Adaptation cinématographique de Corniche Kennedy / avec Dominique Cabrera & Maylis de Kerangal / Dans le cadre des Mercredis de Montévidéo.
(+ d'infos)

Double Exposition

Enrique Ramirez

Brises / Los Durmientes

Projection du film brises visible à HO du 30 juin au 18 juillet 2015.

Une projection du film Los durmientes  aura aussi lieu simultanément à la galerie HLM (20 Rue Saint-Antoine, 13002 Marseille).

Le Vernissage aura lieu à HLM vendredi 26 juin à 18h30 en présence de l'artiste.

los durmientes-4web

Enrique Ramirez est représenté par la galerie Michel Rein.
Il a notamment obtenu le Prix loop fair 2014 et le Prix Découverte 2013 des Amis du Palais de Tokyo.

Atelier d'écriture

Le monde sauvage

Les mardis du mois de juin

Nouvelle session d'atelier d'écriture à HO, avec Sophie Mondini et l'association la Plume et l'image.
LE MONDE SAUVAGE
la faune, la flore, la cruauté des bêtes, une menace, la condition de notre survie, un mouvement littéraire américain, un enjeu artistique et politique, un parcours d'écriture avec Bailly, Koltès, Duras, Bucher, Lawrence, Monory et Imbriaco...
Les mardis 26 mai / 2 juin / 9 juin / 16 juin / 23 juin 2015 de 18h30 à 20h30 (inscription / renseignements au 06 67 28 73 41).

Coups de cœur

Ladies of Letterpress - Thomas / White
Ladies of Letterpress
Thomas / White
Ivy Press

Ladies of Letterpress est une organisation international pour la promotion des imprimeurs typographes. Elle a en particulier pour but d'encourager les femmes dans cette voie.

L'album ici présenté regroupe une grande variétés de travaux effectués par ces artistes, typographes imprimeurs, ceci montrant l'extrême vitalité de cette discipline.

Magnifique album, comportant pas moins de 86 affiches prédécoupées!

Mise au jour - Johan Van der Keuken
Mise au jour
Johan Van der Keuken
Van Zoetendaal

Scènes de rue, moments personnels, portraits, cette série de photo nous propose une entrée particulière dans le travail du documentariste hollandais Johan Van der Keuken.

Reproductions pleine page et planches contact négatifs, s'alterne dans ce sublime ouvrage édité par la galerie Van Zoetendaal.

This place called home - Matt Wilson
This place called home
Matt Wilson
Filigranes éditions

A l’instar des carnets de voyages de l’anglais Bruce Chatwin qui nous ont livré une vision incroyablement sensible et humaniste d’un monde aujourd’hui à jamais perdu, l’errance photographique de Matt Wilson, lui aussi globe -trotter anglo - saxon, produit par fois quelques images des différents pays qu’il parcourt sans à priori, et selon l’humeur et les rencontres (extrait du texte de Christine Ollier).

John Ford et les indiens - Balvay / Cabos
John Ford et les indiens
Balvay / Cabos
Seguier

En 1938, alors qu’il est à la recherche d’un lieu pour tourner La Chevauchée fantastique, qui va relancer le western, John Ford découvre Monument Valley et ses habitants : les Indiens Navajos.

Après ce premier contact, Ford et les Navajos s’illustrent chacun de leur côté pendant la Seconde guerre mondiale avant de se retrouver en 1946 pour La Poursuite infernale. Jusqu’à la fin de sa vie, en 1973, John Ford tournera sept autres films avec les Navajos.

Au cours de ces trois décennies, le réalisateur et les Amérindiens ne cesseront de se découvrir mutuellement et noueront des liens forts et durables. Ces relations feront évoluer les conceptions de Ford au sujet des « Native Americans », modifieront sa façon de les filmer et amélioreront pour un temps la vie matérielle des Navajos (4e de couverture).

Tous nos coups de cœur

L'Histoire de l'œil est spécialisée
dans les formes contemporaines

Infos pratiques

Horaires

du mardi au samedi
de 10h à 19h

Galerie

www.galerieho.com

Café / Wifi

Coordonnées

Histoire de l'oeil
25, rue Fontange
13006 Marseille
04 91 48 29 92
contact[at]histoiredeloeil[dot]com